Crèches&Co, la premiere centrale d'achats dédiée pour la petite enfance
Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt

Les pouvoirs de la peinture sur l’éveil des enfants en crèche

Organisez sereinement une activité peinture dans votre chèche avec les conseils Crèches&Co
6 minutes
Organisez sereinement une activité peinture dans votre chèche avec les conseils Crèches&Co

Sommaire

Idéale pour faire la joie des enfants, la peinture est également une source de développement physique et cérébral exceptionnelle. Complémentaire à d’autres loisirs créatifs, aux activités physiques, aux jeux ou à la lecture, la peinture permet aux enfants d’apprendre énormément, tout en s’amusant. Cette activité créative étant très bénéfique entre 18 mois et 3 ans, découvrez les pouvoirs de la peinture sur l’éveil des enfants en crèche. Vous leur ferez vivre des moments hauts en couleur !

Les bienfaits de la peinture en crèche

Sur l’éveil physique et cérébral

Généralement réservée aux plus grands dans le cadre d’une pratique artistique, la peinturepermet pourtant aux très jeunes enfants d’évoluer sur de nombreux aspects. Que ce soit pour la créativité, l’imagination, la curiosité ou la concentration, la peinture est excellente pour la matière grise. Et ce, à un âge où tout va très vite. En plus de favoriser leur éveil, la peinture est une activité dont les enfants raffolent. N’est-ce pas génial de pouvoir étaler, éclabousser et mélanger une palette de couleurs pour mettre en forme le fruit de son imagination ? 


Bien que cette idée puisse sembler assez effrayante pour l’état vestimentaire des enfants et le mobilier de votre crèche, la manipulation de la peinture est une expérience sensorielle et motrice de grande qualité. Même si, à première vue, la peinture a des avantages surtout au niveau intellectuel, elle est également très bénéfique pour l’éducation physique. En effet, lorsqu’un enfant peint, il a besoin de coordonner ses mouvements. De plus, lorsqu’il s’applique dans la réalisation d’une forme ou d’un caractère, il améliore sa motricité fine et éveille ses futures compétences liées à l’écriture.

… Mais également sur le développement intellectuel !

Le développement physique et intellectuel qu’apporte la peinture est essentiel. En laissant libre cours à leur imagination, ils utilisent leur curiosité comme moyen d’expression. Ils peuvent ainsi exprimer leurs émotions à travers le support sur lequel ils peignent, sans être orientés, ou contraints par des règles. Il s’agit alors d’un très bon moyen pour développer leur sens créatif, indispensable pour devenir inventif et ne pas avoir peur d’entreprendre. 


La peinture apporte également son lot de couleurs. En plus de donner vie aux œuvres des tout petits, elles aident ces derniers à bien identifier leur environnement. Par exemple, avec le ciel bleu, le soleil jaune ou les arbres verts, chaque élément plus ou moins simple de la nature peut être plus facilement représenté grâce aux couleurs. Idéal donc pour stimuler leur sens de l’interprétation. Enfin, en jouant avec les couleurs, en les associant ou en les mélangeant, les enfants ont devant eux une source de test infinie. Ils peuvent alors laisser échapper des préférences, nécessaires au renforcement de leur personnalité et de leur caractère. Et, pourquoi pas, se forger des talents d’artiste ?

Comment organiser une activité peinture en crèche ?

Les atouts de la peinture sur l’éveil des enfants sont une chose, mais organiser une telle activité au sein de votre crèche en est une autre. Afin de ne pas priver les enfants d’un loisir aussi intéressant, il est nécessaire d’anticiper certains aspects et de vous équiper en conséquence. Le but étant de laisser aux enfants un maximum de liberté sans qu’ils vous en fassent voir de toutes les couleurs. Voici quelques conseils pratiques.

Aménager l’espace et choisir le bon matériel de peinture

Pour commencer, l’idéal est, si l’agencement de votre crèche le permet, de réserver ou d’adapter une pièce à la pratique de la peinture. En procédant ainsi, vous pouvez anticiper la prochaine séance et éviter certains imprévus lors de la préparation de l’atelier. Pour gagner en efficacité, n’hésitez pas à utiliser un meuble dédié au matériel de peinture :

Pour les tout petits, il vaut mieux leur verser de petites quantités de peinture dans des récipients (pots, assiettes…). En effet, ils n’en ont pas besoin en grande quantité pour laisser place à leur imagination. Inutile donc de leur laisser à disposition les flacons et pots de peinture, ils risqueraient de se disperser et d’en gaspiller une grande quantité.

Afin d’accentuer sans cesse la créativité des enfants, n’hésitez pas à varier les outils pour peindre (pinceaux, rouleaux, brosses…) ainsi que les supports (feuilles de différentes tailles et couleurs, carton, boîtes, objets à décorer…). Cela vous permettra de diversifier les séances et de proposer régulièrement une nouvelle expérience. En effet, au lieu de proposer une quantité démesurée de matériel, privilégiez la qualité du cadre dans lequel les enfants pourront évoluer. Ils doivent être, au maximum, libres de leurs mouvements pour exprimer leur créativité, développer leur motricité et mettre en éveil tous leurs sens

Par exemple, vous pouvez fixer une grande feuille sur le sol ou sur un mur. En plus de laisser un maximum de liberté aux artistes en herbe, cela a également l’avantage de rendre l’activité collective.

Utiliser une peinture adaptée

Afin de répondre à tous les besoins, il existe de nombreux types de peinture, dans plusieurs types de conditionnement. Certaines d’entre elles ne sont toutefois pas adaptées aux tout-petits et sont à éviter au sein de votre crèche. En effet, les enfants en crèche manipulent beaucoup la peinture et peuvent s’en mettre facilement sur la peau. Avant de vous lancer dans cette activité, il est donc primordial de choisir une peinture adaptée à l’âge des enfants qui vont être amenés à s’en servir.

Tout d’abord, les enfants en crèche sont trop jeunes pour utiliser des tubes ou des pastilles de gouaches. Pour garder le contrôle sur l’atelier sans freiner leur créativité, privilégiez les flacons. Vous pourrez ainsi verser des petites quantités de peinture dans les récipients mis à disposition des enfants. Dans le cas où vous souhaitez proposer un atelier peinture avec les doigts, il existe des pots de peinture spécifiques vendus par pack. Théoriquement moins nocifs pour la santé des enfants, ils méritent toutefois la prudence et il ne sont pas recommandés pour des enfants trop jeunes (moins de 2 ans).


Pour pallier ce problème et ne pas priver les plus petits, vous pouvez toujours vous orienter vers des peintures écologiques composées de pigments naturels. Attention toutefois, à ce que la peinture ne soit pas mise à la bouche. Le fait qu’elle soit biologique ne la rend pas pour autant comestible. Et si la meilleure formule pour une peinture sans risques se trouvait dans votre cuisine ? Un peu d’huile de coude, de la fécule de maïs et des colorants alimentaires… et le tour est joué !

Enfin, quelle que soit la peinture que vous choisissez, les couleurs à prioriser pour les enfants sont les couleurs primaires, auxquelles vous pouvez inclure le vert et le blanc. En les mélangeant, les jeunes peintres pourront en générer de nouvelles et rendre leur expérience encore plus enrichissante. Ils trouveront probablement le bon dosage pour vous faire voir la vie en rose.

Vous avez fini cet article !

Vous pouvez partager l’article via : 

Ces articles pourraient vous intéresser